Outils formation

 

Lors du parcours de formation, un certain nombre de documents doivent être établis par le chef d'entreprise.
 
En effet, pour certains risques, la formation seule n'autorise pas les salariés à intervenir, le chef d'entreprise doit apporter sa caution pour autoriser le personnel à réaliser certaines tâches.
 
 
  
 
 
Pour vous aider à gérer les formations suivies dans l'entreprise, IRIS-ST vous propose des modèles de fiches.
 

       Suivi général
      Suivi individuel
 
 
 
 
La conduite de certains engins présentant des risques particuliers, en raison de leurs caractéristiques ou de leur objet, est conditionnée par l'obtention d'une autorisation de conduite délivrée par l'employeur. Cette autorisation de conduite est délivrée si :
  • le salarié a suivi une formation théorique et pratique et satisfait les tests (type CACES)
  • le salarié est majeur
  • le salarié a été reconnu apte à la conduite par le médecin du travail
 Pour connaître les engins concernés, cliquez ici.
 
L'autorisation de conduite est valable 5 ans pour les engins de levage et 10 ans pour les engins de chantier (en lien avec le recyclage des formations).
 
Un exemplaire est donné au salarié et un exemplaire est conservé par le chef d'entreprise.
 
Les autorisations de conduite peuvent être réclamées en cas de contrôle par l'inspection du travail ou la CARSAT.
 
 
 
 
 
 
 
 
L'habilitation électrique est la reconnaissance par un chef d'entreprise de la capacité d'un salarié à accomplir les tâches fixées en toute sécurité dans un environnement électrique (immédiat ou non). Tout comme l'autorisation de conduite, l'habilitation électrique est délivrée que si le salarié a suivi une formation théorique et pratique adaptée aux tâches à réaliser. 
 
L'habilitation électrique est valable 3 ans car la fréquence de recyclage recommandée pour la formation est de 3 ans.
 
Un exemplaire est donné au salarié et un exemplaire est conservé par le chef d'entreprise.
 
Le titre d'habilitation peut être réclamé en cas de contrôle par l'inspection du travail ou la CARSAT.
 
 Pour en savoir plus, cliquez ici.
 
ATTENTION : Lors de la remise de son titre d'habilitation initiale à un titulaire, le chef d'entreprise doit également lui remettre un recueil d'instructions générales de sécurité d'ordre électrique établi sur la base de la norme NF C18-510 et correspondant au niveau d'habilitation obtenu. Ce recueil (ou carnet de prescription) doit être présent ensuite sur les chantiers. Certains organismes de formation en remettent en fin de formation, sinon, vous pouvez en obtenir auprès de l'OPPBTP et de l'AFNOR.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Dans la même logique que l'habilitation électrique et l'autorisation de conduite, le chef d'entreprise doit délivrer à ses salariés amenés à monter/démonter, vérifier et utiliser des échafaudages une attestation de compétences. Cette attestation est délivrée après le suivi une formation théorique et pratique adaptée au type d'échafaudage utilisé (fixe ou roulant).
 
  Pour en savoir plus sur le travail en hauteur, cliquez ici.
 

       Echafaudages fixes

       Echafaudages roulants
 
 
 

Dans le cadre de vos actions de prévention, vous pouvez être amenés à réaliser des formations ou sensibilisations internes. Vous devez formaliser la tenue de ces sensibilisation par la signature d'une feuille de présence. En effet, en cas d'accident ou de contrôle, il est demandé de présenter des preuves, d'où le besoin de faire signer ce type de documents par les salariés présents.